Kora’h est le principal personnage de la paracha qui porte son nom. Il est le cousin germain de Moïse et Aaron (et Myriam) et décide d’affronter ses cousins en remettant en question leur leadership. Kora’h est le fils de Kehat, frère cadet d’Amram. Kora’h est cependant l’ainé de Kehat et à ce titre l’ainé de Moïse qui est lui le cadet d’Amram …Est ce à ce titre qu’il demande qu’on lui confie des responsabilités supérieures ? est-ce à ce titre qu’il fomente un coup ? c’est une des hypothèses des commentateurs, il y en a beaucoup d’autres, qu’on va essayer de regarder de plus près.

Au départ, l’argument de Kora’h semble recevable, il plaide pour davantage de démocratie, « ça suffit,  nous sommes tous saints » dit-il à Moïse, et en arrière-fond on entend : c’est Dieu lui-même qui l’a dit, vous n’êtes pas plus saints que nous. Pourquoi vous réservez vous tous les honneurs et prérogatives ? On pourrait entendre son argument qui demande davantage d’égalité, s’il était sincère …. Mais est-ce le cas ? l’ensemble des commentaires rabbiniques lui donnent tort, pourquoi